Vonderfall

Chaque Dieu veut contrôler Mondolor. Choisissez votre race, un homme, un orc, un elfe ou une des nombreuses créature peuplant ce monde.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4

Aller en bas 
AuteurMessage
Gotrek

Gotrek

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 25
Date d'inscription : 04/05/2007

Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Empty
MessageSujet: Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4   Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Icon_minitimeDim 3 Juin - 17:14

LES AVENTURES DE GOTREK BRISE-FER ET ADA BRISE-FER ET LA COMPAGNIE DES 4.

Il y a très longtemps
Lorsque Ada la fille adoptif de Gotrek
Eu l’âge d’être seul et d’avoir sa vie
Le vaillant nain redevenit mercenaire
Pensant pourvoir mourir en paix
Mais Thor avait d’autre projet pour lui et sa fille….


Chapitre 1
Enfermer dans les ténèbres


« Le sang des impurs noircira le sol
Leurs âmes seront broyer dans le vide éternel
Ô grand seigneur du sang
Apporte moi le savoir….. »


-Et mon poing dans ta tronche Dekel, tu le veux ? Grogna Skargoth en tapotant son immensse marteau. Tu sais que tes histoires me foutent une colère noire ! Et ça fait deux jour que tu m’énerves depuis que j’ai rencontré toi et le nain.

Dekel bâton écarquilla son œil valide. Il portait un vieux manteau violet et un grand bâton en bois tandis qu’une longue barbe broussailleuse tombait par terre. Le vieux magicien humain semblait fatigué mais son œil brillait d’une grande soif de magie.

-Au moins je n’ai pas à avoir peur de la magie, pourriture d’orc ! répondit le magicien. Tu as de la chance que nous avons encore besoin de toi dans cette sombre caverne !

-La ferme vous deux ! Cria Gotrek. Je vous signale qu’on est ici pour récupérer l’or en bas de ce trou à rat ! La musculature du nain se fit bien voir de l’orc et du magicien, l’orc fit un sourire tandis que le magicien tourna la tête.

-T’a raison mon gars ! Ricana l’orc. Mais tu sais que se magicien m’énerve ! Cela fait au moins deux heures qu’on essaye de comprendre ce message sur ce mur !

La cotte de maille de l’orc brilla de la lumière de la torche que tenait le nain. De nombreuse cicatrice, preuve qu’il avait participé à de nombreuse bataille, était un peu partout sur son visage mais la plus frappante était celle qui coupait entre sa mâchoire supérieur et inférieur. Il frappa le mur, s’arrachant un bout de peau.

-Et en plus il est plus résistant qu’une armure ce mur ! Ce n’est pas de la pierre.

-Pour une fois je suis d’accord avec ce poireau. Cracha le magicien en désignant le mur. Je sens une grande puissance derrière ce mur et elle me fait très peur.

-On a peur d’un mur maintenant ? Ricana Skargoth.

-Il n’a pas tort. Dit Gotrek. Non seulement ce n’est pas de la pierre mais en plus je ressens moi aussi une puissance dangereuse derrière. Espérons qu’il n’y est rien derrière hormis une bonne somme d’or!

L’orc et le magicien firent chacun un geste positif.

-Je vais tester quelque chose….Dit Dekel. Ecartez vous !

Il se mit devant le mur et leva son bâton. Il s’instillait de mille feux, le magicien frappa le mur avec et cria un mot incompréhensible pour le nain et l’orc. Dekel frappa plusieurs fois et cracha les mêmes mots et la fatigue commençait à se sentir en lui. Il respirait terriblement fort et des gouttes de sueur tombaient, il arrêta.

-Il est sûr….dit il, reprenant son souffle. Que cette magie est terriblement puissante, il doit y avoir une énigme.

-On l’avait compris ! Grogna Skargoth. Et si on passait aux la chose sérieuse ?

Il poussa le magicien et se plaça devant le mur, leva son immense marteau et frappa sur le mur. Il y eu une grande lumière et le marteau explosa en plusieurs morceaux. L’orc tomba de surprise.

-La force physique ne sert également à rien ? Cracha Skargoth.

-Comment dis t’on la mort en magie ? demanda Gotrek à Dekel

- Skadab… Dit le magicien.

La caverne trembla tandis qu’ils regardaient avec des airs d’ahuri le mur s’effondrer en de centaine de particule. L’orc se protégea le crâne.

-Nom de Thor ! Que ce passe t’il ? Hurla t’il tandis que la caverne tremblait.

Les secousses s’arrêtèrent tandis que le mur où était l’énigme était éparpillé par terre, laissant la place à un long, grand et sombre couloir. Les murs du couloir étaient lisses et droite et il n’y avait aucun son, c’était calme, même trop pour Gotrek. Il leva sa torche pour mieux voir et son visage se crispa, des amas de squelette étaient dans le couloir. Le magicien toucha sa barbe.

-Je me disais aussi que quelque chose n’allait pas, il a du se passer quelque chose ici…Dit il.

Dekel se baissa vers les squelettes et en toucha un. Il vit deux armée, chacune combattante dans l’espoir de pouvoir vaincre leurs adversaires, le ciel était rouge et le sol souillé par le sang. Son visage devenait perplexe et il toucha un autre squelette, la même vision de cauchemar. Il se releva et s’appuya sur son bâton, Skargoth vînt l’aider.

-Alors magicien du dimanche ? T’a vue quoi ? demanda l’orc.

-Pour un magicien le plus terrible des cauchemars, un ciel rouge et une ancienne bataille, il n’y a que ça. Répondit Dekel.

Gotrek tapa du pied, c’était trop pour lui. Il grogna.

-Continuons, sinon je garde tout l’or pour moi !

-Permet au moins à un vieille homme qui a du mal à supporte son corps et qui n’utilise pas la magie de l’air d’avoir un poids moins lourd !

-Enfoiré de magicien….Grogna Skargoth. Je pari que tu veux que je te porte.

-Cela serait la moindre des choses.

-Je ne te porterai pas, mais je prendrai ton fardeau sur mon épaule.

L’orc présenta son épaule au magicien qui mit son bras dessus et ils commencèrent à marcher derrière Gotrek. Ils marchèrent longtemp et Gotrek pensa à de nombreuse fois sa fille adoptive qui lui manquait temp, peut être un jour il la reverrait pour voir ce qu’elle était devenue… Gotrek regarda par terre et il lui sembla subitement que les squelettes bougeaient.

-Dépêchons! Je sens quelque chose qui nous regardes!

-Je vois que je ne suis pas le seul….Dit Dekel. Sait de la nécromancie….

-DE LA NECROMANCIE ? Hurla Skargoth. IL Y A DES NECROMANCIENS DANS CETTE CAVERNE ?

L’aversion des orcs enverrent les morts-vivants ne dataient pas d’hier, les orcs se faisaient très souvent attaquer par les forces de Gheinstrom ou dans cette étendue glacière ce cache Necronomus la terrible forteresse des morts-vivants. Gotrek hurla.

-COUREZ! Ordonna t’il.

L’orc prit le magicien à deux mains et il courut derrière Gotrek, les os bougèrent en dessous d’eux et certain prenait forme pour devenir des guerriers morts-vivants tenant des épées, des haches ou des lances. Le couloir était terriblement long et plus ils couraient plus les squelettes étaient nombreux. Ils continuèrent à ce rythme pendant plusieurs dizaine de minute ce qui sembla au nain des années. Ils tombèrent subitement devant des pierres de différentes formes, mais chacune resprésentait un visage grimaçant. Le magicien ne pus se retenir de vomir devant tout le contraire à sa magie et l’orc lui tapota le dos. Gotrek força le pas et Skargoth, tenant Dekel aussi. Ils tombèrent devant une grande porte en bois de chêne et y entrèrent tandis que l’orc lâcha le magicien et barra la porte avec un gros morceau de bois.

-Brute épaisse! Cracha le magicien.

-Rat de blibliothéque, c’est comme ça que tu remercies ton porteur ? Grogna l’orc.

Le magicien ne répondit pas.

-C’est bien notre veine aujourd’hui! Coincé dans une salle noir ou seul une torche montre qu’elle est vide derrière une porte de chêne à moitié pourrit qui nous protéges d’une armée de macchabées! Dit gotrek en préparant sa hache et son épée. Et en plus tu n’as plus que t’es poing Skargoth comme arme!

L’orc retenait la porte tandis que des épées et des haches tapaient sur la porte pour entrer.

-Oui et en plus le magicien n’a plus d’énergie pour balancer une bonne vieille boule de feu !

Dekel se remit sur ses pieds, se prenant dans une quinte de toux. Il tenait son bâton qui brillait de mille feux.

-Autant qu’on crève tous ici ! Dit il. Cela sera une mort honorable.

-Cela se voit que t’a perdue toute ta virilité mon gars ! Grogna l’orc. Si t’avait un foutu sortilège pour que j’évite de me faire empaler par une lance que la porte va céder, ça serait très aimable !

Le magicien leva son bâton et un champ magique se mit devant la porte, l’orc arrêta de retenir la porte et se mit à côté du magicien.

-Et bien mes amis ! Dit Gotrek. On va mourir ici! Que Thor nous donnes le chemin du paradis !

-Et Orothar ! Railla le magicien.

Des bouts de métal perçaient l’écorce de la porte de chêne, la porte ne tiendrait plus très longtemps. Gotrek lança son épée vers Skargoth qui l’attrapa au vol et le remercia. Le nain se mit en position défensive, l’orc prit l’épée à une main tandis que le magicien se préparait à lancer une boule de feu. Quand soudainement l’emplacement ou étais Gotrek s’effondra et le nain tomba en hurlant, la dernière chose qu’il entendit dans la chute fut la porte explosant en mille morceau et ses compagnons d’armes attaquer les squelettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gotrek

Gotrek

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 25
Date d'inscription : 04/05/2007

Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Empty
MessageSujet: Re: Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4   Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Icon_minitimeDim 3 Juin - 19:12

Chapitre 2
Ada Brise-fer


-Ne comprend jamais rien aux cartes moi….

Ada jeta la carte par terre et continua son chemin sur les Dunes de sables. Cet endroit était contrôlé par les orcs qui étaient devenue un endroit très fréquenté de voyage entre l’Océan Shaktabar et Kazar le désert des orcs. Au bout des Dunes de sables le port d’Eaubleu, contrôlé par un gobelin nommée « archi-gobelin » qui contrôle tout le port ainsi que la ville. Elle tourna la tête et s’essaya près d’un palmier, ils étaient innombrables malgré le désert et elle fut heureuse de pouvoir être sous l’ombre d’un palmier. Ses cheveux Brun tombaient jusqu’au sol, une armure fait pour elle par son père adoptif, Gotrek, protégeait sa poitrine et son buste. Son visage était magnifiquement beau et lisse mais dur à la fois, de son éducation naine avec Gotrek. Elle sortie une gourde et bue un peu d’eau avant de reprendre son chemin. Elle marcha de longues heures sans s’arrêter, sans rencontrer une trace de vie ni point d’eau. Soudain une caravane passa sur sa vue. Elle sauta de joie et alla vers la caravane et s’adressa à son conducteur. Un homme-poisson de haute taille entouré dans un fin tissu tenait des chevaux dressés pour tenir longtemps sur le désert, malgré qu’il aurait mieux fallut des chameaux ou des dromadaires.
-Excusez moi! Dit elle d’une voix tendre. Je voudrais quelque renseignement…

L’homme poisson tourna sa tête en direction de l’humaine.

-Oui ? Qu’elle sorte de renseignement voudriez-vous madame ? répondit il.

-Et bien je cherche à aller à Eaubleu, allez vous dans cette direction vous et votre marchandise?

- Evidement ! Mais il n’y a pas que de la marchandise! Il y a aussi d’autre personne comme vous dans cette caravane ! Montez !

L’homme poisson montra sa main et Ada s’accrocha à sa main, monta sur la caravane et entra à l’intérieur tandis que le conducteur reprenait la route. Elle regarda les personnes à l’intérieur, il y avait un Wolfun, un gnome et deux gobelin. Le Wolfun était très grand, ce qui faisait très étrange à côté du gnome et des gobelins, il avait un bandeau juste en dessous de ses longues oreilles de loup qui arrivait juste au dessus de ses yeux jaune et perçant. Une bonne forme musculaire lui donnait l’air « pour sa race » l’age de 24 ans alors qu’il en avait 18. Il salua l’humaine de la main et replongea dans ses pensées. Le gnome était sur l’épaule du Wolfuns et était caché derrière une grande feuille de palmier. Les deux gobelins quand à eux portaient des couteaux sur leurs poches et avaient de lourd vêtement rouge et violet. Ada s’asseya près du Wolfun et du gnome car les deux gobelins avaient l’air plus occupés dans leurs affaires personnel qu’à parler avec une humaine. Ainsi elle fit la connaissance de Feöfortaro le Wolfun et de Faco le gnome.

-Mais que faites-vous dans un pays aussi lointain de votre patrie? Pourtant les Wolfuns ne sortent jamais de leur territoire. Demanda Ada.

-Nous sommes à la recherche de deux de nos amis, deux gnomes qui étaient les frères de Faco tandis que moi je suis à la recherche de quelque chose qui m’est très personnel….Répondit le Wolfun.

Ada fit un geste gêné.

-Je suis désolée, je ne savais pas….dit elle.

-Mais vous n’avez pas à vous pardonner humaine ! Hurla de rire Feöfortaro. Mais changeons de sujet! Je vous ai dit mon prénom ainsi que celui du gnome mais vous n'avez pas donnez le votre!

Faco fit un geste positif avec la feuille de palmier.

-Et bien, mon nom est Ada Brise-fer, fille adoptive du nain Gotrek Brise-fer et je cherche à devenir une noble guerrière pour prouver que les femmes peuvent être des combattantes! Et mon père adoptif m’a aidé à prendre cette résolution !

Elle c’était levé tellement elle était dans ses pensées, elle voulait faire ce qu’elle voulait faire, les deux gobelins regardèrent Ada avec des gros yeux d’ahuri et continuèrent leur discussion.

-Vous avez l’air d’aimer votre père. Dit le Gnome.

-Je l’aime terriblement, il m’a tout appris, l’écriture, l’art de la guerre….Répondit elle.

-Vous avez un bon père ! Même si je vous plains de ne pas avoir connu le votre. Dit le Wolfun.

-Peut être...dit elle.Mais je….

-ON DESCEND TOUT LE MONDE ! S’écria l’homme poisson.

Fëofortaro se leva subitement et regarda Ada.

Enchantez de vous avoir connu madame….

Il lui embrassa la main et sorti de la caravane, les deux gobelins sortirent après lui tandis que Ada rougissait comme une tomate. Elle reprit ses esprits et sortie de la caravane en remerciant le conducteur et tomba nez à nez avec une pancarte :

Bienvenue à Eaubleu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gotrek

Gotrek

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 25
Date d'inscription : 04/05/2007

Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Empty
MessageSujet: Re: Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4   Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Icon_minitimeLun 4 Juin - 20:51

Chapitre 3
Le livre noir et le grand nécromancien

Le nain se réveilla dans une totale obscurité. Il avait mal au crâne, il avait du se heurter à quelque chose lors de sa chute et qui lui avait provoqué son inconscience. Gotrek se leva et fit rapidement l’ordre dans sa tête. Il n’entendait aucun bruit hormis ceux de ses pas et sa longue respiration. Il se mit à quatre pattes et commença à tâtonner dans le noir pour retrouver sa hache. Il chercha pendant plusieurs minute sans rien trouver, il pensa subitement à ses compagnons d’arme, qu’étaient ils devenue? Il se tapa le front de sa stupidité et continua de chercher sa hache. Le nain toucha quelque chose et l’identifia au touché, c’était sa hache, elle était dans un amas de poussière et de petite pierre. Gotrek posa sa hache sur son emplacement initial, une poche collé à sa tunique et continua de tâtonner dans le noir pour trouver une issue. Il continua de chercher de cette façon et jura en langages nains, elfiques et hommes. Le nain se leva et commença à marcher dans le noir, de nombreuse fois il se cognait contre un mur et prenait un autre chemin et cette façon de faire sembla au nain être particulièrement inefficace. La fatigue commençait à se sentir et il décida de se reposer quelque minute avant de reprendre son chemin, se cognant un nombre incalculable de paroi rocheuse et coupante comme des rasoirs et Gotrek saignait. Soudain, il toucha quelque chose de particulièrement lisse et l’identifia. C’était de forme ronde et ressemblait à un grand anneau de fer. Le nain tira sur l’anneau et une lumière aveugla ses yeux. Il se protégea des mains et grogna dans sa barbe avant d’être habitué par la lumière, l’anneau était un réalité une sorte de portière qui était incrusté de nombreux diamant ce qui l’émerveilla. Il regarda maintenant la pièce ou il était entré et il eu le souffle coupé et une peur sans nom s’empara de lui, oui, Gotrek le grand mercenaire nain et l’un des plus connus avaient peur de ce qu’il voyait. Un flot de lumière entrait dans la pièce, passant par une fissure qui n’avait pas été faite par l’éboulement, elle avait l’air ancienne et très sale tandis que la lumière éclairait un piédestal. Et au milieu de ce piédestal était posé un livre d’une allure peu rassurante. Une tête de mort en métal, vivante et pourtant si morte, souriante comme si elle était heureuse de pouvoir tourmenter quelqu’un. Le nain s’approcha du piédestal avec crainte et attrapa le livre posé au milieu et toucha la couverture, c’était de la peau humaine et lorsque le nain ouvrit, les lettres n’étaient ni fait d’encre noir ni de peinture, mais du sang… Gotrek regarda le crâne souriant au dessus de la couverture et cella lui donna une vraie peur t’elle qu’il n’en avait pas vue depuis des années. Mais il sembla que quelque chose d’invisible empêchait le nain de lâcher le livre mais au contraire, de le garder. Le nain regarda le livre sans s’apercevoir qu’il souriait. Après tout, il pouvait le garder… Il s’essaya et feuilleta les pages.


*


Skargoth ouvrit sa bouche lorsqu’il vit le nain tomber et failli sauter pour le rattraper, mais les morts venaient de détruire la porte. Dekel alluma son bâton et lança une boule de feu, envoya dans les airs trois squelettes qui s’enflammèrent. Le magicien, malgré sa vieillesse, faisait preuve d’un bon maniement des armes et il virevoltait son bâton qui à chaque impact, grâce à la magie, faisait tomber un squelette en poussière.

-Alors! On a le punch le vieux ! Ricana l’orc et broyant un crâne de sa main libre.

-Oui poireau! répondit le magicien en jetant un regard noir sur l’orc. Si on sort d’ici vivant toi et moi, rappelle moi de te jeter un sort pour te faire clouer le bec !

-J’y penserai ! Continua de rire l’orc de sa voix guttural.

Skargoth leva son épée et démembra un squelette qui ne broncha pas, ce dernier attaqua l’orc au flanc gauche et l’orc fut surpris de la rapidité du squelette tout en parant les attaques du mort. Les vieilles histoires ne mentaient pas, même les morts ont encore leur vitesse et intelligence d’autrefois et cette théorie fut très vite évidente lorsque les squelettes se mirent autour de l’orc et Dekel. Dekel lança une nouvelle boule de feu et éloigna ses agresseurs, ils étaient beaucoup trop nombreux et même l’orc commençait à sentir la fatigue, il était beaucoup plus habitué à un gros marteaux forgé dans les forges de Ghazd’um, la capitale des orcs. Skargoth expulsa son adversaire avec sa force surhumaine tandis que le magicien commençait à reculer face aux coups d’un grand squelette d’un troll. Dekel grogna et lança un trait de glace que le troll mort-vivant esquiva aisément, ce dernier ne tarda pas à riposter et propulsa le magicien sur le mur du fond de la salle qui tomba dans l’inconscience. L’orc hurla de rage et, laissant ses trois nouvelles adversaires sauta sur le troll et le décapita. Le crâne du troll tomba par terre tandis que le squelette s’effondrait.

-Venez tuer Skargoth, fils de Dargoth ! Venez vaincre l’un des plus grands guerrier de Ghazd’um !

Les squelettes s’arrêtèrent subitement, comme ci ils étaient frappé de stupeur, puis vint subitement un rire accompagné de cliquetis d’os. Et cela ne tarda pas à être fait de tout les autres. Subitement quelque chose entra dans la pièce. Une forme noire entra dans la pièce, accompagné d’une air glacial et terriblement lourde, elle tenait une longue épée noire ou sur le pommeau, des têtes de mots scintillaient d’une lumière malveillante dans leur orbite sans vie. La créature cachait son visage derrière un sombre voile noir, elle parla et sa voix, glacial et irréelle sonna dans la pièce.

-Vous êtes stupides mortel d’entrer dans la terrible demeure du grand nécromancien.

Dekel se réveilla à ce moment la et tendit la main à l’orc pour qu’il le relève, Skargoth l’aida à ce relever tandis que le magicien tenait fermement son bâton devant le nécromancien.

-Sort d’ici ! Monstre de l’ombre ou la colère d’Orothar tombera sur toi !

Les squelettes ricanèrent de nouveaux dans un bruit assourdissant d’os frottant l’os. Le grand nécromancien fit signe de ce taire.

-La magie blanche ? Demanda la créature. Pensez vous réellement, magicien, que un être de ma puissance aura peur de la magie d’Orothar le dieu des hommes et des elfes? En ce moment vous êtes à ma merci si je ne me trompe pas….

Comme pousser par un charme, les squelettes montèrent leurs armes en direction des deux compagnons.

- J’aurai aimé continuer cette conversation, Continua t’il, mais il se trouverait que votre compagnon est trouvé quelque chose qui est très important pour moi… Le nécromancien se retourna et se prépara à sortir. Tuez les !

La créature sortit de la pièce tandis que les squelettes refermaient leur cercle vers le magicien et l’orc. Skargoth grogna et serra sa lame.

-On est dans ce que j’appelle la merde, hein magicien du d…… ?

Dekel était plongé dans une profonde et puissante incantation, ses yeux étaient devenue blanc tandis que son bâton brillait de mille feux. Les squelettes reculèrent devant tant de puissance et le magicien frappa le sol de son bâton. Le sol trembla tandis que les squelettes tombaient en poussière par une magie que l’orc n’arrivait pas à comprendre. La salle s’illumina un instant et devint subitement noir. Skargoth senti que le magicien s’appuyait fortement sur son épaule et il en tarda pas à comprendre qu’il était dans l’inconscience, ce pouvoir avait du lui saper son énergie. L’orc prit une torche et l’alluma grâce au bâton du magicien qui était terriblement chaud, mit mieux le magicien sur son épaule et sorti de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gotrek

Gotrek

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 25
Date d'inscription : 04/05/2007

Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Empty
MessageSujet: Re: Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4   Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Icon_minitimeVen 15 Juin - 21:57

*




Gotrek regardait les pages du livre, plus abominable les unes que les autres. Des images morbide ou des symboles nécro mantiques semblaient vouloir prendre le porteur, son sang, sa vie, son âme. Le nain referma subitement le livre, prit de stupeur et se leva. Il avait trouvé ce « livre » si c’était le mot mais le plus important était comment allait il pouvoir sortir de cette salle? Il y avait la porte ou il était entré, certes, mais il n’y avait pas assez de lumière pour que le nain puisse se guider dans le noir. Il prit un air perplexe et commença à réfléchir, si ce livre était la c’est qu’il y avait une entré, cette entré étant la porte. Mais la personne qui a fait cet endroit à du faire une issue de secours au cas ou le livre serait en danger. Le nain commença à tâtonner les murs et le sol, tout en faisant attention à la ou il mettait les mains. Il finit par toucher quelque chose de creux. Il regarda de plus près et cela ressemblait à un réceptacle pour un objet particulier. Gotrek toucha sa barbe et regarda dans ses poches si il n’avait rien de cette forme, il grogna lorsqu’il remarqua qu’il n’avait rien et que sa pipe pour fumer avait disparu.

-Ce qu’il me faudrait sait un bon feu et une bonne chope de bière avec des tranches de sanglier rôti sur la braise.

Il grogna et continua de chercher, il remarqua que plusieurs trous de la même forme étaient autour du piédestal et qu’elles décrivaient une sorte d’étoile. Le nain ne comprenant pas pourquoi c’était de cette forme la, il n’avait jamais été très fort dans les devinettes et il n’aimait pas réfléchir, se tapait la tête sur le pommeau de sa hache. Il finit par abandonner quand il remarqua que le livre augmentait en luminosité. Il sauta de surprise et le jeta à terre avant de s’éloigner en faisant en sorte d’avoir toujours un regard sur le livre. Celui-ci se leva de lui-même et commença à léviter dans les airs, il devenait de plus en plus brillant et le nain recula de plus en plus avant de ce cogner contre un mur. Il y eu alors une grande lumière. Le nain, coller au mur t’elle une sangsue, ne croyait pas une seconde à ce qui lui arrivait, un passage venait d’apparaître et le livre était retombé au sol dans un fracas assourdissant. Gotrek resta fixé, sans bouger et marcha lentement vers le livre, de peur que quelque chose d’autre se produise, et le récupéra. Le nain regarda le livre avec un air de dégoût, mais aussi d’envie. Le nain regarda le passage et s’engouffra dans le tunnel devant lui. Des torches éclairaient un passage étroit et rocheux ou les parois étaient aussi coupantes qu’un rasoir. Il continua d’avancer grâce à la lumière des torches pendant plusieurs minutes, n’entendant que le bruit des chauves-souris et les gouttes d’eau tombant sur la roche. Le nain arriva alors devant une intersection, l’une d’elle était bien éclairé mais l’autre était noir comme la nuit.
C’est alors que le nain remarqua des bruits de métal et des essoufflements très lourd du côté ou les lumières étaient allumées. Gotrek jura dans sa barbe et regarda alentour pour trouver une cachette, il vit alors un petit trou suffisamment grand et profond pour cacher le nain. Il sauta directement dans la cachette, il était temps! Quelque chose sortie du couloir ou la lumière était vive. Le nain regarda par dessus le trou, d’un seul œil, qui était la. Il vit deux formes, l’une d’elle était sur l’autre, de long souffle d’air sortait d’une ombre juste en dessous et par la lumière des flammes, il pus voir une peau verte cicatrisé et une épaisse armure, le nain écarquilla les yeux et cria de joie.


-Skargoth ! Cria t’il en sortant de sa cachette. Je te croyais mort !

L’orc bondit subitement, l’épée du nain à la main, il était ensanglanté et de nombreuse goutte de sueur ne tombaient de son front et de ses parties à nue. Il portait le magicien sur son épaule.

-Imbécile de nain ! s’exclama Skargoth. On te croyait mort et on te retrouve dans un trou à rat! Mais que…..

D’autres bruits, raisonnèrent dans le fond du passage ou était sorti l’orc et le magicien, Skargoth regarda Gotrek.

-On s’expliquera après ! Pour l’instant on s’en va d’ici !

L’orc, sans réfléchir prit le passage ou une ombre pesante régnait en maître, le nain d’ailleur fit la même chose et ils coururent, les soldats du nécromancien dans le dos.



*



Une eau claire, dans un piédestal au sculpture monstrueuse était au milieu d’une pièce sombre ou seul le piédestal et l’eau pouvait se voyait, au milieu de l’eau, une vision. Un homme enveloppé dans un vêtement blanc, brillant comme la lumière regardait d’un rempart le nord, vers Gheinstrom. Une main hideuse, crochu, cornu et rouge fit disparaître la vision d’un geste au dessus du piédestal.

-Ainsi donc, mes frères, Dit une voix, notre vieil ami a une idée

-Oui…Dit une autre voix. Et il est très incroyable qu’il en ai une maintenant alors que cela fais des années qu’on attend…

-Certes, Dit une troisième voix. Mais il ne pourra jamais faire son plan.

-Ne jamais sous estimer son pouvoir dit une 4éme voix. Il a déjà blessé Menphos……

-Tais toi, Fuardar ! Railla la 1ère voix. Ce dieu ainsi que le traître ne doivent pas être appelé par leur noms, a moins que tu veuilles mettre en colère notre maître.

Une autre main, cette fois une patte de loup mais de forme humaine, passa la main au dessus du piédestal et une nouvelle image apparut, mettant en scène un nain portant un livre et une hache et un orc portant un vieille homme sur son épaule et qui tenait de sa main libre une hache. Les yeux des quatre personnes s’illuminèrent.

-Le grand nécromancien à donc quelque problème ? Ricana la 2ème voix. Je reconnais son livre !

-Tu as raison ! s’exclama la 3ème voix. Il aurait perdue son bien-aimé ?

-Tu veux vraiment le maître sur le dos ? Dit la 4éme voix.

Soudainement l’image disparue, laissant au milieu une chose cachée derrière un rideau d’ombre, seul ses yeux étaient perceptible. Les 4 personnes baissèrent leurs yeux et s’accroupirent.

-Sombre crétin ! Dit la créature, sa voix était sonnante et forte, empreinte de colère. Que me voulez-vous? J’ai autre chose à faire que parler avec des insectes !

-Sarthar a perdue son livre, maître. Dit la 4ème voix. Nous avons pensé que cela aurait pu vous intérésser...

Sur l’eau du piédestal, les yeux de la créature s’ouvrirent de surprise et un rire guttural sorti de sa bouche.

-Apporter le moi! S’exclama la chose. Vous avez quartier libre sur les moyens, vous serez récompensés.

La vision disparu, laissant les quatre personnes dans un rire venimeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Empty
MessageSujet: Re: Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4   Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures de Gotrek et Ada et la compagnie des 4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» Le fin des aventures de Cyaure et Kiku
» Les Mangas sur les Aventures de Plume Grise
» LES AVENTURES DE Mc CAIN ,LE MILITAIRE...TIRE DE AGORAVOX.FR
» Gotrek Marteau de Feu [Ingénieur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vonderfall :: hors-rp :: Hors jeu :: Création, "histoire"-
Sauter vers: